Non classé

Couches lavables : mode d’emploi

Aujourd’hui, je vais vous parler des couches lavables. Nous avons troqué le jetable contre le lavable depuis maintenant 1 an.

17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
Nos premières couches. TE2  de Bambino Mio dont la culotte est réutilisable.
C’était l’une des actions importantes de mon projet de réduction des déchets et produits chimiques dans notre vie.
Maintenant, je vous parle de mon expérience, mais aussi vous explique comment ça marche ! 
Je me suis beaucoup documentée et j’ai longuement cherché afin de trouver les produits qui me conviendraient le mieux. 
Une chose était sûre, c’était que je souhaitais un modèle TE2 hybride, c’est-à-dire que vous pouvez réutiliser la culotte de protection plusieurs fois si elle n’est pas souillée et changer seulement les parties internes souillées, un gain de place, de temps, de lessives en moins et moins de couches à acheter. En plus de cela, elles font partie des couches les moins grosses des couches lavables ! Pas besoin d’avoir un énorme popotin, un gros popotin, c’est déjà bien ! 

Je vous expliquerais cela un peu plus en détail ci-après.
Pourquoi utiliser des couches lavables ? 
* Écologiques 
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
* Economiques 
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
* Sans produits chimiques
* fun : Il y a une multitude de coloris et de motifs différents, il est même possible de trouver des imprimés Pokemon ou même encore avec des licornes ! La classe ! 

* Fini la poubelle qui pue et qu’il faut changer très souvent ! 

Les différents types de couches lavables : 
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
J’utilisais au début des TE2 tout-en-2 que je trouvais très pratique. 
Sur les TE2 ou TE3 où sur celles-ci seuls les inserts sont à changer et la culotte peut-être réutilisée 2 à 3 fois. Il y a donc moins de culottes à acheter.
Petite précision, les inserts sont les parties internes de la couche qu’ils soient cousus dedans ou amovibles.

Aujourd’hui, j’utilise des TE1 à poche où les inserts se glissent dans la poche.


Les indispensables à avoir pour débuter : 
Tout d’abord, il faut vingtaine de couches lavables par enfant. On pourra se contenter d’une dizaine de couches par enfant en TE2 ou TE3 pour voir large et être tranquille et d’une bonne vingtaine de couches pour les TE1. 
Tout cela dépend bien entendu de la cadence des lessives que vous souhaitez avoir et que vous avez déjà.
Pour certaines couches, il existe différentes tailles selon le poids de l’enfant. Sinon beaucoup de couches sont à taille unique et ajustable grâce à des pressions qui permettent de rétrécir ou agrandir la couche.
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
POP°IN
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
HAMAC



17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
BAMBINO MIO

Pour les couches TE1 à poche, TE2 et TE3 il vous faudra des inserts, on peut compter au moins une vingtaine d’inserts pour être tranquille. De toute façon s’il n’y en a pas assez il y a toujours possibilité d’en racheter d’autres. 

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez y retrouver dans l’ordre : les boosters, les inserts, et les voiles polaires.
Les boosters sont à ajouter aux inserts pour augmenter l’absorption, notamment pour la nuit ou les longs trajets, on les trouve souvent en bambou et en microfibre. 

Au niveau des inserts on y retrouve les langes mais aussi les inserts microfibre, bambou, charocal, coton et chanvre. 

Les voiles de protections polaires sont surtout faits pour garder les fesses aux sec et lutter contre les rougeurs. Les selles n’adhèrent pas au voile de protection. J’ai remplacé les voiles de protection jetables contre les voiles lavables en micro fibre qui sont beaucoup mieux et zéro déchet.
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
Les inserts langes en cotons peuvent se plier de différentes façons et ont une bonne absorption, c’est ce que j’utilisais avec en plus dedans un insert. Comme cela, la couche tient plus longtemps.
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi

Les feuilles de protection biodégradables pour récupérer les selles de bébé et les jeter aux toilettes. 
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
En cas de rougeurs, mais peu connu, il existe les bourrettes de soie à apposer dans la couche à la place de voile de protection, elles remplacent la crème de change. Attention à la crème de change, elle doit bien pénétrer dans la peau pour éviter d’encrasser les couches et leur faire perdre de l’efficacité. 
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
Pour stocker vos couches souillées, il vous faudra un sceau, un sac ou une panière, un ou deux filets à linge si vous voulez pour mettre dans la panière ou le sceau. 
L’huile essentielle de Tea Tree n’est pas vraiment nécessaire puisque le stockage de couche ne doit rien sentir si les couches ne sont pas encrassées.
Je reviendrais un peu plus tard sur le stockage des couches usagées.
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
Enfin, il vous faudra optionnellement une poudre antibactérienne à utiliser de temps à autre pour rafraîchir les couches. 
Pour vos déplacements, il est important aussi d’avoir un petit sac imperméable pour stocker les couches souillées.
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
Comment utiliser les couches lavables :
Pour les couches TE1 tout-en-1, rien de plus simple, il vous suffit seulement de mettre la couche comme une couche jetable.
Pour les TE1 à poche, il y a seulement à insérer l’insert dans la poche et à mettre la couche à bébé.
Pour les TE2 et TE3 vous avez simplement insérer l’insert dans la culotte imperméable.

Vous pouvez si besoin y ajouter un voile de protection microfibre pour un effet au sec.

Si jamais vous constater des fuites, vous pouvez doubler les inserts, y ajouter un booster. Gros avantage de la couche lavable puisqu’elle est modulable. 
Ci-dessous le modèle pour les couches miosoft dont j’avais opté, elle peut s’utiliser avec les langes spéciaux que l’on pli ou alors n’importe quel insert car à peu prêt tout convient à ce type de culotte de protection. Un gros avantage donc. 
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
Aussi simple que cela : culotte, insert, feuille de protection et le tour est joué.
17-03-23-07-54-48-676_deco Couches lavables : mode d'emploi
Le stockage des couches en attente de lavage : 

Il est important de stocker les couches dans un sceau, une panière ou un sac ouvert car si ceux-ci sont fermés, les bactéries s’y développent, contrairement à ce qui est pensé. On banni les couvercles. 
Non, il n’y a pas d’odeurs avec des couches bien entretenues.

Une couche lavable doit sentir bon.

Si vous constatez une odeur désagréable sur les couches, comme une odeur d’ammoniac c’est que vos couches sont encrassées et ne sont plus si saines pour bébé. 
De même si vous constatez des rougeurs hors poussées dentaires et autres. Si les rougeurs ne partent pas avec une simple crème de change, du beurre de karité ou de l’huile de coco c’est que c’est probablement une mycose très certainement lié à des couches encrassées.
D’où l’intérêt de suivre une bonne routine ! 
Une fois la couche usagée soit vous avez des TE1 tout-en-1 et vous mettez la couche directement dans le sceau de stockage. Pour les TE1 à poche on enlève les inserts de la poche pour les stocker comme ça il n’y a plus qu’à tout mettre en machine.

Pour les TE2 et TE3, on retire les inserts et si la culotte n’est pas souillée, vous pouvez la réutiliser. 

Quelques vidéos pour vous montrer leur utilisation :
Pour les TE1 à poche : ici
ici
Pour les TE2 : ici
Pour les TE3 : ici

Les couches lavables vues par La Maison Des Maternelles : ici 
Une vidéo qui répond à vos interrogations : ici 

Comment entretenir les couches lavables : 
Pour nettoyer vos couches, il est préférable d’utiliser une lessive compatible qui n’encrassera pas vos couches, tel que Xtra, Ariel original, Skip, Rainett Aloe Vera. La lessive Tandil de Aldi et Formil de Lidl seraient dans les meilleures, les plus efficaces avec une compo bien plus correcte que les grosses marques.
J’ai donc opté pour la Tandil de Aldi.
Les lessives dites écologiques qui soit dit en passant sont parfois plus nocives que les autres, ne sont pas assez efficace, sauf la Rainett Aloe Vera. 

Attention, malheureusement, la lessive maison, même avec du savon de Marseille sans glycérine et même avec une bonne routine de lavage, encrasse les couches sur le long terme.
J’en ai fait la mauvaise expérience.
En effet, la lessive maison n’est pas assez efficace pour nos machines à laver actuelles. Sauf si vous lavez vos couches à la main en frottant bien… L’alternative la mieux est donc la lessive Rainett à l’aloé véra boostée au percarbonate ou les lessives Tandil d’Aldi et Formil de Lidl en poudre pour les deux.
Parfois mieux utiliser une lessive du commerce que d’encrasser des couches qui au final ne seront plus aussi saine et qu’il faudra longuement décrasser et utiliser beaucoup d’eau, d’électricité, sans compter les consultation pour d’éventuelles mycoses.

Les couches doivent être nettoyées à 40°c ou même 60°c en second cycle/ Cela suffit pour tuer les microbes. 
Des études demandées par des crèches ont été faites pour prouver que laver les couches à 40°c était suffisant. 
Pour le séchage, vous pouvez utiliser le sèche-linge pour vos couches et inserts, en faisant attention à ne pas manipuler à chaud les culottes de protection imperméables pour ne pas les abîmer. 
Vous pouvez bien entendu tout faire sécher à l’air libre, les culottes de protection séchant en général rapidement. En revanche, certains inserts mettent plus de temps que d’autres à sécher. 
Pour vous aider, vous pouvez assembler un maximum de couches et les stocker pour qu’elles soient prêtes à l’utilisation et vous faciliter encore plus la vie. 

Pour éviter tout risque d’encrassement, il faut en revanche utiliser une bonne routine de lavage.

La routine de lavage :

Lavage en 2 parties d’affilées :

1. Un cycle court à froid (30°c maximum) avec une dose minimum de lessive. Ce cycle doit durer au moins 30 minutes.

2. Un cycle long de plus de 1h à 40°c ou 60° avec la bonne dose de lessive ( pour linge sale et selon la dureté de l’eau ) .
Pour les deux cycles, il est important qu’il y ait un essorage au maximum.
Idée reçue, l’essorage n’abîme pas les couches et laver à 60 non plus.

Il est bon de savoir qu’un cycle long de plus de 2 h ne consomme pas plus qu’un cycle de 1 h . C’est souvent même l’inverse.
Pour être plus écologique, il faut utiliser des cycles non et non rapides qui eux surconsomment.

Je lave mes couches lavables tout les 2/3 pour 2 bébés, certains font une machine par semaine, vous faites selon votre stock, la taille de votre machine et votre organisation. 

Mon expérience : 
J’ai longtemps hésité avant de sauter le pas des couches lavables, 18 mois…Mais, mieux vaut tard que jamais. 
Je pensais ne pas m’en sortir pour des jumeaux et qu’il y aurait trop de travail comme on me le disait, mais finalement, c’est largement possible et assez facile ! La preuve, j’y arrive donc avec un seul bébé, j’ai envie de dire « les doigts dans le nez ! »☺
Tout le monde peut y arriver.

Au début, j’ai eu un peu de mal car je débutais, j’étais novice et je cherchais les meilleures combinaisons pour que les couches tiennent le plus longtemps possible alors pour les premiers jours d’utilisation j’ai eu quelques fuites.

J’utilisais une routine correcte mais une mauvaise lessive ( maison sans glycérine ) qui a flingué mes couches et ma machine comme pour beaucoup et a entraîné des fuites et grosses mycoses…

J’ai donc aujourd’hui trouvé la combinaison qui nous convenait.

J’utilise aujourd’hui des TE1 à poche, carrément plus simple à utiliser où je met dedans pour mes petits loups d’actuellement 2 ans et demi, un insert microfibre, suivi d’un insert bambou 5 épaisseurs, lui même suivi souvent d’un autre petit insert bambou ou chanvre. La couche tient aisément 12h la nuit et plus. 

Avant j’utilisais les TE2 Bambino mio avec la culotte réutilisable plusieurs fois d’affilée et dedans je mettais un lange absorbant plié et dans lequel j’y inséras au préalable un insert, donc à l’intérieur du lange plié. La nuit, j’y ajoutais un insert bambou. 

Sur le dessus, je mettais un voile de protection en microfibre pour ne pas faire de déchets et pour ajouter un effet au sec supplémentaire à la couche. Surtout que c’est très pratique pour jeter les selles aux toilettes.

Maintenant je n’utilise plus de voiles de protections car beaucoup de TE1 ont un tissu effet au sec qui remplace le voile.

Pour rien au monde je ne reviendrais au jetable ! 

Décrassage ultime et désinfection :


Si vous achetez des couches d’occasion, il est important de procéder à un décrassage et à une désinfection. Culottes et inserts. 
De même si vous constatez des odeurs suspectes sur vos couches. Elles doivent sentir bon et ne pas dégager d’odeur pendant le stockage ou portées sur les fesses de bébé. 

Pour le décrassage, il faut utiliser du percarbonate ou du Vanish ( ou son équivalent dans d’autres marques). 
A noter que le percarbonate est bien moins efficace et que le Vanish est un percarbonate boosté. 

On recouvre donc les couches d’eau bien chaude et on met une mesure de Vanish pour 4 litres d’eau et 2 mesures pour 4 litres d’eau pour le percarbonate. Attention ça file vite et on ne se rend pas bien compte du nombre de litres. Vous pouvez remplir la baignoire avec des sceaux dont vous connaissez la capacité. Dans la baignoire remplie d’un peu plus du quart, je mettais la moitié de la boîte de Vanish.
on brasse de temps à autre pour que toutes les parties profitent du décrassage.

On laisse poser au moins 4h et toute une nuit, c’est encore mieux, surtout si les couches sont bien encrassées. Vous verrez ça à la couleur de l’eau….
Les résidus de selles et d’urines seront évacués par le Vanish ou percarbonate. 
Selon l’encrassement des couches, il faudra faire entre 1 et parfois plus de 10 décrassages… Il ne faut pas laisser tomber. 

On arrête un décrassage quand l’eau est complètement transparente. Entre chaque décrassage, il faut bien rincer les couches et les essorer en machine si possible pour les vider au maximum. Avant de commencer un nouveau décrassage, il ne doit plus ressortir de mousse des couches et inserts. 

Personnellement, pour rattraper mes couches encrassées, j’ai dû faire 6 longs décrassages, ça a duré des jours, mais ensuite…Le bonheur !

Une fois les décrassages faits, vous pourrez passer à la désinfection.

2 méthodes : Javel 2,4% ou Sanythol.

Pour la javel, il faut compter 2,5 cuillères à soupe pour 4 litres d’eau FROIDE. Laisser tremper 30 minutes en brassant régulièrement puis bien rincer à l’eau chaude et ensuite effectuer un lavage en machine à 40°c ou 60°c avec lessive.

Pour le Sanythol, il faut les faire tremper avec la dose indiquée sur l’emballage. Ajouter le Sanythol à la lessive n’est pas suffisant.

Voilà, après tout cela vous avez des couches saines et qui sentent bon !

Où acheter des couches lavables ?

Sur internet :

* Eco-bebe : ici 
* Happy Hippy Baby : ici 
* Api napi : ici
* Lilly Nappy : ici 
* Brindilles : ici 
* Bébé au naturel : ici 
* My Wonderful Kids : ici
* Ecoclothdiaper: ici
* AlvaBaby : ici

Boutique en Indre-Et-Loire : Bout’chou Nature (30 route Bordeaux, 37170 Chambray-lès-tours)


Plus d’aide sur les couches lavables ?

Voici un groupe Facebook d’entraide et très disponible pour répondre à toutes vos questions et réfléchir ensemble. Rendez-vous ici !
J’espère que cet article vous aura plus, vous aura éclairé sur le sujet et peut-être même donné envie de sauter le pas.

J’ai passé beaucoup de temps à écrire cet article, des heures alors j’espère qu’il est assez clair pour vous, j’ai essayé d’y mettre les choses principales.


Et n’oubliez pas, une couche propre doit sentir bon ! 

Merci d’avoir pris du temps pour lire mon article. N’hésitez pas à commenter ! 

Tagged , , , , , ,

About Du Bonheur En Double

3 thoughts on “Couches lavables : mode d’emploi

  1. Coucou merci pour l’article 🙂 si on lave a 90 en sachant que j’ai que des langes est ce qu’un seul lavage suffit ? Et dans ce cas est ce que ce n’est pas ok la lessive maison sans glycérine ?

    1. Coucou ma belle !

      Malheureusement il faut toujours faire 2 cycles. Le premier à froid pour bien vider les couches de leur urine et ne pas cuire les selles car si tu laves directement à 90 ça va cuire les selles et ça va embrasser tes langes.
      Le deuxième cycle lui, tu peux tout à fait le mettre à 90 sachant que de laver à 40 ou 60 est complètement suffisant. Moi je lave à 60.

      Pour la lessive maison, même sans glycérine ça ne conviendra pas même si tu ne t’en rendras pas forcément compte tout de suite. J’en ai malheureusement fait l’expérience en suivant des conseils sur Internet pour un entretien des couches lavables à la lessive maison. J’en avais bien entendu une sans glycérine et par la suite c’est devenu une grosse galères, des odeurs après lavages, certes discrètes, je me disais que c’était normal puis une fois portées, mes petits loups ne sentaient pas très bon, ensuite les rougeurs, les mycoses, ma machine flinguée et nos vêtements qui sentaient le sale 🙁
      J’ai eu du mal à faire une croix dessus mais au final c’est plus écologique d’utiliser une lessive industrielle que de flinguer sa machine et devoir en changer ainsi que de devoir faire des décrassages inutiles récurants sur des couches qui au final sont simplement sales en profondeur.
      Mettre du sale sur un enfant n’est pas mieux que mettre des couches jetables au final.

      Pour récupérer mes couches, j’ai dû faire 12 décrassages d’affilée (trempées dans du vanish plutôt que du percarbonate qui est beaucoup moins efficace) et maintenant mes couches sont comme neuves à chaque lavage et c’est redevenu que du bonheur.
      N’hésite pas si tu as besoin, de venir en mp sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *