Translate

mercredi 15 juin 2016

Le suivi de la grossesse gémellaire

Quel suivi pour une grossesse gémellaire? 

Le suivi dépend du type de grossesse gémellaire.

Tout d'abord il est important que le gynécologue définisse clairement le type de grossesse gémellaire pour définir le suivi de la grossesse.

Pour une grossesse bi-bi ("faux" jumeaux) avec 2 poches et 2 placentas, on optera pour un suivi avec échographie mensuelle.

Pour une grossesse mono-placentaire (les "vrais" jumeaux) on optera pour un suivi avec échographie tous les 15 jours, surtout à partir du 5ème mois pour surveiller la risque de transfuseur-transfusé qui je le rappelle est une mauvaise répartition du placenta entre les 2 bébés (en gros, un des bébés mange les 3/4 du frigo pendant que le second n'en mange qu'un quart).

Pourquoi un suivi si rapproché? Quels risques comportent ces grossesses gémellaires?

Le suivi est si rapproché en raison des risques des grossesses multiples aussi bien pour les bébés que pour la maman.

Parmi les risques, il y a malheureusement le risque de mort fœtale qui est plus élevé dans les grossesses multiples.

Le risque d'accouchement prématuré très fréquent.
Le corps de la femme étant plus sollicité qu'avec une grossesse simple, et oui 2 bébés (ou plus) à porter, le poids monte vite et le col cède vite dans certains cas ainsi que les risques d'hypertension artérielles, de phlébite, etc.
Le col est donc surveillé à chaque visite (normalement).

Le terme des grossesses gémellaire est en général à 37SA  mais certaines arrivent à tenir jusqu'à 39 semaines !
En revanche pour les grossesses de jumeaux monozygotes l'accouchement est normalement déclenché à 37SA si il n'a pas eu lieu plus tôt pour éviter tout risque du fait qu'il n'y a qu'un seul placenta pour 2 bébés.

On recommande le repos très précoce pour tenir un maximum, ménager le col et le corps et éviter l'alitement (ou du moins le retarder...).

Qu'en était-il pour moi? 

Et bien comme je l'avais dit dans les articles précédent j'ai eu une grossesse mono-bi ("vrais" jumeaux) avec un suivi tous les 15 jours avec échographies (cela ne m'a pas déplu de les voir aussi souvent :) ) .
Je suis quelqu'un d'assez menue et à 20 semaines d’aménorrhées j'ai commencé à avoir des contractions.
En effet à 21SA mon col avait diminué de moitié puis sous la barre des 20mm dès 27SA, ce qui demande une hospitalisation ou un repos stricte à la maison à condition d'être sérieuse et d'être suivi par une sage-femme à domicile, ce qui a été mon cas.
Tout ça m'a donc valu un alitement dès 21SA et plusieurs hospitalisations.
Mais grâce à ce repos forcé et malgré la canicule j'ai réussi à atteindre le cap des 34SA et sortir de la grande prématurité en atteignant la moyenne prématurité.

Bon je crois que j'ai survolé un peu tout ce que j'avais à dire dans cet article, j'espère qu'il vous a plu !

N'hésitez pas à commenter et me poser des questions si vous en avez , j'y répondrais !



Voici mon bidou à 28 SA+1 jour

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !